Dépendamment des garanties auxquelles vous êtes souscrites, l’assurance scolaire peut s’inscrire comme une sous-catégorie de l’assurance habitation multirisque. Mais puisque cela n’est pas toujours systématique, vous pourrez être amené à couvrir séparément vos enfants. Voici les essentiels à savoir sur ce sujet.

Zoom sur l’assurance scolaire

L’assurance scolaire comme son nom l’indique se traduit par une garantie permettant de protéger votre progéniture à l’école des dommages causés ou subis. Le plus souvent, le contrat couvre différentes situations à savoir :

  • Vol de cartable et de biens personnels
  • Accident sur le trajet menant à l’école
  • Blessures à l’école et sur le chemin
  • Dommages matériels, etc.

On peut dire alors que le contrat comporte une assurance responsabilité civile. Le but est ici de couvrir les éventuels sinistres dont votre enfant est le responsable. Le plus souvent, l’assurance intervient lorsque votre enfant a cassé les lunettes de son camarade ou s’il a causé des dommages au matériel à l’école. L’assurance entre en jeu également lorsque l’assuré se blesse lui-même.
Si la souscription à cette assurance est facultative, les parents sont sensibilisés à la prendre au sérieux. En revanche, le caractère obligatoire de l’assurance scolaire est observé du moment que l’enfant est inscrit à des activités imprévues au planning.

L’assurance scolaire est-elle toujours incluse dans l’assurance habitation ?

L’assurance scolaire n’est pas systématiquement intégrée dans le contrat d’assurance habitation. Dans un premier temps, il est bon de préciser que l’assurance habitation dispose de plusieurs niveaux.
Techniquement, elle n’est pas obligatoire pour un logement individuel et pour le locataire d’un logement meublé. Par contre, elle l’est pour les locataires de logement vide. Les garanties se limitent alors aux incendies, aux dégâts des eaux, à l’explosion, etc. Vous l’aurez compris, aucune obligation n’impose les assureurs à intégrer l’assurance scolaire dans leur assurance habitation.

Néanmoins, le contrat d’assurance habitation multirisque est tellement vaste et permet une couverture complète. Dans la pratique, le conjoint et les enfants qui vont à l’école sont couverts. Cette garantie peut alors se substituer aux contrats d’assurance scolaire.

Quand doit-on souscrire à une assurance scolaire à part ?

Vous l’aurez noté, l’intégration de l’assurance scolaire dépend du niveau de garanties de votre assurance habitation. Si cette dernière est déjà complète, l’assurance scolaire peut faire doublon. Cela n’est guère conseillé sauf si vous devez protéger votre enfant au maximum dans toutes les circonstances possibles.
Néanmoins, si l’assurance scolaire est déjà incluse dans l’assurance habitation, le mieux serait d’opter pour une assurance extra-scolaire ?
Le son champ d’intervention du contrat est plus vaste, puisque votre enfant sera protégé 24h/24 même en dehors du cadre scolaire. Du coup, c’est un moyen d’avoir l’esprit serein en toutes circonstances. Reste à vous renseigner auprès de votre compagnie d’assurance.