Dans le cadre de l’aménagement urbain, les terrains sont souvent divisés en différentes unités foncières pouvant faire l’objet d’une propriété immobilière. Ce travail de morcellement des terrains est appelé lotissement.

Pour réaliser des lotissements, on fait appel à des spécialistes appelés lotisseurs ou encore aménageurs fonciers.

Découvrez dans cet article qui on appelle aménageur foncier.

Quelles sont les fonctions du lotisseur ?

L’aménageur foncier, encore appelé lotisseur, est un professionnel de l’aménagement urbain chargé d’établir les plans de division de terrains et de proposer les travaux d’infrastructures nécessaires à l’aménagement. Afin de mieux concevoir le projet d’aménagement, il se base sur les objectifs d’urbanisme des communes.

Pour assurer la réalisation des infrastructures proposées, l’aménageur foncier fait suivre son projet de division de terrains par un plan de financement et assure également la commercialisation des différents lots.

Il se distingue ainsi du promoteur constructeur par sa vision d’ensemble des besoins et ses propositions globales d’aménagement. En effet, le promoteur constructeur fait, le plus souvent, une intervention ponctuelle se limitant à la construction sur les terrains lotis.

L’aménageur foncier est donc un professionnel de terrain, dont le rôle consiste plus à définir toutes les possibilités de division d’un terrain dans le cadre d’un lotissement. Une fois lotis, les terrains pourront être vendus directement par lots.

En outre, il est le professionnel chargé de la réalisation des travaux d’aménagement indispensables au lotissement. Lesdits aménagements doivent impérativement être réalisés avant la mise en vente des lots. Mais selon les plans de financement, l’aménageur foncier peut mettre en vente par anticipation les lots. Cette possibilité est appréciée, car elle permet de financer plus facilement la réalisation des travaux d’aménagement nécessaires.

Pour ce faire, l’aménageur foncier se doit d’établir un projet de lotissement viable et cohérent présentant des plans de divisions clairs. Ce préalable est indispensable pour l’obtention de permis d’aménager. Il s’agit du document qui manifeste l’accord de la commune à l’enclenchement de la procédure de commercialisation du lotissement.

Comment devenir aménageur foncier ou lotisseur ?

Sur un plan académique, il n’y a pas de cursus spécifique qui débouche sur la fonction d’aménageur foncier. Toutefois, une BAC+5 dans une branche de l’aménagement du territoire est assez utile. Par exemple, un master en management du patrimoine immobilier financier peut vous préparer à tous les métiers liés à l’immobilier.

En conséquence, pour devenir lotisseur, il vous faut principalement des qualités et aptitudes personnelles. Il s’agit principalement de :

  • une bonne connaissance en matière d’urbanisme et de droit foncier ;
  • une parfaite maîtrise des politiques économiques foncières ;
  • une forte qualité relationnelle ;
  • une bonne capacité d’adaptation ;
  • un bon sens de la négociation.

Ainsi, il vous faut une grande pratique sur le terrain pour maitriser les contours des diverses questions liées au lotissement, surtout dans l’optique d’intégrer les objectifs et les aspirations des communes.

Différents échanges et une bonne relation avec les acteurs locaux de l’immobilier vous seront d’une valeur inestimable si vous voulez rester au plus près des réalités du marché.