Pendant très longtemps considérée comme un jouet pour enfant, la trottinette a, au fil du temps, évoluée pour devenir un moyen de déplacement pour tous.

Ainsi, de plus en plus de modèles se sont développés, à l’instar des vélos, dont aujourd’hui les plus populaires sont les modèles électriques. En effet, la trottinette électrique est le type de trottinette le plus commercialisé. Elle présente des spécificités et performances diverses en fonction des modèles.

Face à ce grand essor de la trottinette électrique en tant que moyen de déplacement, on se demande toujours s’il est besoin d’avoir une assurance avant de l’utiliser.

L’assurance obligatoire pour les trottinettes électriques

La trottinette électrique est un moyen de transport classé parmi les Engins de Déplacement Personnel Motorisé (EDPM). Sont aussi considérés comme des EPDM :

  • le hoverboard ;
  • le skate électrique ;
  • le monoroue.

Il est à noter que ces engins ne doivent pas avoir une vitesse maximale dépassant les 25 km/h. Au-delà de cette vitesse, l’EPDM est purement et simplement interdit de circulation.

Pour ce type d’engins, la réglementation en vigueur exige obligatoirement un contrat d’assurance avant de les mettre en circulation. Au minimum, le propriétaire de la trottinette électrique doit souscrire à un contrat d’assurance responsabilité civile.

Face au grand engouement des consommateurs pour les trottinettes électriques et autres EPDM, la réglementation a dû évoluer. Ce changement a pour principal but de s’adapter aux conséquences du développement de ce nouveau type de mobilité. L’objectif ici est de garantir une protection efficace à chaque usager de la route, dont les utilisateurs des trottinettes électriques.

L’assurance en responsabilité civile est donc le minimum exigé aux propriétaires de trottinettes électriques. Cette exigence touche tant les particuliers qui en font un moyen de déplacement personnel que les personnes mettant en location ce type de mode de déplacement.

En conséquence, lorsque vous louez ou empruntez en libre-service une trottinette électrique pour vos déplacements, assurez-vous qu’elle dispose d’une garantie d’assurance. L’assurance responsabilité civile est une exigence comprise avec la location.

Pourquoi faire assurer sa trottinette électrique ?

Comme mentionné, il est obligatoire de faire assurer sa trottinette électrique. De façon générale, l’assurance pour l’usager de la route est obligatoire pour avoir une couverture en cas de dommages causés. L’assurance est également utile lorsque vous devez couvrir votre bien en cas de vol, vandalisme ou autres dommages accidentels.

Dans ce cadre, avant de souscrire à une police d’assurance pour votre trottinette électrique, il est vivement conseillé d’étudier à la loupe le contrat d’assurance.

Garanties en cas de vol

Étant un moyen de déplacement de plus en plus en vogue, votre trottinette électrique peut faire l’objet de convoitise. En conséquence, il serait sage de chercher à vous prémunir contre le vol, surtout lorsque vous ne disposez pas d’un espace privé adéquat pour l’entreposer. Dans ce cas, il vous sera utile d’élargir votre couverture d’assurance à ce type de désagrément en souscrivant à une formule tous risques.

Garanties de couverture en cas de casses

Il ne suffit que d’une petite inattention ou un moment d’égarement pour voir un drame survenir. En effet, une manœuvre délicate en vue d’éviter un obstacle peut vous faire percuter un poteau ou un mur, occasionnant au passage des dégâts sur votre trottinette électrique.

Dans ce cas, on parle souvent de dommage accidentel, généralement pas couvert sans une extension de garantie matérielle. Toutefois, il s’agit d’une option à étudier doublement. En effet, vous devez toujours veiller à ce qu’elle soit avantageuse. Pour ce faire, faites le rapprochement entre le prix initial de la trottinette et le prix de remboursement proposé en cas de dommage.