Bien immobilier d’une grande importance dans le patrimoine de tout individu, la maison est au cœur d’un grand nombre de transactions. Dans ce cadre, il devient important de toujours connaître une valeur approximative de votre bien immobilier.

En effet, il existe différentes situations telles que les divorces, le rachat de crédits, les successions ou même certaines démarches fiscales qui nécessitent que vous ayez une estimation du prix de votre maison. Recourir à un expert pouvant revenir cher, il existe certaines astuces pour estimer soi-même le prix de sa maison ou appartement.

Pourquoi estimer sa maison par soi-même ?

maisonLa plupart du temps, le service des impôts exige que vous connaissiez la valeur vénale de votre maison, en vue du calcul des taxes et impôts. Cette exigence est beaucoup plus fréquente lorsque vous êtes assujetti à l’impôt sur la fortune ou dans les cas de successions. Même si ces situations ne sont pas vraiment monnaie courante dans votre vie, beaucoup de propriétaires les connaissent parfaitement. Il sera donc plus indiqué de vous préparer à y faire face.

Il est toujours utile de connaître une approximation du prix au mètre carré d’une maison, bien que cet exercice soit assez complexe. En effet, selon les régions, le marché de l’immobilier a tendance à beaucoup fluctuer, si bien que les contribuables assujettis aux impôts ont tendance à sous-évaluer le prix de la maison. Souvent, cette sous-évaluation est faite à dessein en vue de payer moins d’impôts.

C’est une erreur à ne pas commettre, car l’administration fiscale peut automatiquement rectifier les montants déclarés et adresser un redressement avec souvent des pénalités. Elle le fait très souvent lorsqu’il est patent que l’estimation immobilière faite est nettement inférieure à la valeur réelle de l’immeuble.

Enfin, l’estimation réelle de votre maison peut être un indicateur très important lorsqu’il s’agit de divorce. En effet, lorsqu’on parle de divorce, on doit systématiquement partage des biens immobiliers. Il s’en suit alors des tiraillements sur la valeur de chaque bien en jeu en vue de leur vente ou du rachat de la part du conjoint. Sans une estimation, par soi-même, de la valeur de la maison, les disputes et les mésententes peuvent perdurer jusqu’à aboutir à l’arbitrage d’un expert. Cette situation entraîne des charges supplémentaires qui peuvent être évitées.

Les règles à suivre pour évaluer soi-même le prix de sa maison

Estimer soi-même le prix de sa maison peut être délicat, surtout lorsqu’il est question de s’en séparer. Pour le faire, il faut déterminer le juste prix, celui du marché à l’heure de la transaction. Ainsi, si le prix est mal fixé, il vous sera difficile d’associer une valeur actuelle à votre bien immobilier, et toute transaction portant sur le bien aura peu de chance d’aboutir.

Le plus important dans l’estimation de la valeur de votre maison est de pouvoir vous départir de son prix d’achat. En effet, comme mentionné plus haut, le marché immobilier est fortement soumis à des fluctuations. En conséquence, la valeur de la maison au moment de son achat est très souvent différente de sa valeur après 2, voire 5 ans.

Aussi, il est vraiment primordial que vous mettiez de côté tout facteur émotionnel et affectif lors de l’estimation de votre maison. Certes, vous y avez passé beaucoup de moments merveilleux dont vous gardez des souvenirs inoubliables, mais tout ceci n’a de valeur que pour vos yeux. Votre maison restera toujours une superposition de briques et de matériaux. Alors, abordez la question de sa valeur en toute rationalité.

Pour bien estimer le prix de votre maison par vous-même, il faut :

  • vous renseigner sur le prix du marché général ;
  • identifier toutes les caractéristiques importantes du bâtiment ;
  • estimer les éventuelles rénovations à faire (le montant des rénovations n’est pas à directement déduire du prix, mais il constitue un facteur d’abaissement de la valeur de votre maison).

Faire estimer son logement : quelle importance ?

Si l’estimation d’une maison est indissociable à tout projet de vente, c’est parce qu’elle permet de fixer le prix du bien immobilier. Vendre une maison donc on ne connaît même pas la valeur réelle pourrait non seulement vous léser, mais aussi faire fuir d’éventuels acheteurs en cas de prix disproportionné. 

L’estimation d’un appartement ou d’une maison est primordiale pour les raisons suivantes :

  • Optimiser son projet de vente : profiter de l’expertise d’agents immobiliers locaux vous permet de vendre plus rapidement votre logement. Surestimer votre bien immobilier ne va faire que rallonger le délai de vente et vous faire perdre en objectivité. Sous-estimer votre appartement ou votre maison n’est pas non plus à l’avantage du vendeur que vous êtes. L’estimation immobilière détermine le juste prix pour l’acheteur et le vendeur.
  • Actualiser le prix de son logement : au fil des années, la valeur d’un logement ne reste jamais figée. Elle peut être en hausse, tout comme elle pourrait avoir dévalué après quelques années. Le prix de votre appartement est soumis aux fluctuations du marché, seule une estimation peut fixer ce dernier.

L’estimation immobilière n’est donc pas une option, elle s’impose d’elle-même en cas de vente.