Etrarie.net » Conseils immo » Comment déclarer un robien recentré après 9 ans ?

Comment déclarer un robien recentré après 9 ans ?

Le Robien recentré est une forme d’aménagement fiscal pour les investisseurs en immobilier. Venu en remplacement du Robien classique, le dispositif a modifié substantiellement les règles préétablies à la création de l’ancien. Dans cet article, nous vous expliquons les moyens de déclaration de votre revenu foncier de Robien recentré après 9 ans.

Sur quels principes repose le Robien recentré ?

En tant que dispositif de défiscalisation, le Robien repose sur certaines règles que doit respecter l’investisseur au risque de ne pas bénéficier des avantages liés à un tel régime fiscal. D’abord, le bien doit être loué à l’état nu et utilisé comme résidence principale. Le locataire doit être extérieur au foyer fiscal du propriétaire. Parlant de la durée, il s’agit d’un contrat de 9 ans minimum, mais la location doit commencer dans les 12 mois suivants l’achèvement ou son acquisition.

Par ailleurs, il faut respecter le plafond des loyers (hors charges) et déclarer l’investissement effectué. La production régulière des justificatifs permet de bénéficier des divers avantages liés au Robien recentré. Nous pouvons notamment citer :

  • un amortissement de 6 % pendant les sept (07) premières années
  • un amortissement de 2 % sur les deux (02) dernières années
  • une possibilité de déduire un déficit des revenus imposables dans la limite de 10 700 euros par an.

Soulignons que la durée de 9 ans ne peut être prorogée.

Comment déclarer ses revenus Robien recentré après 9 ans ?

Généralement, il existe deux moyens de déclaration des revenus fonciers de Robien recentré après 9 ans de contrat.

  • La méthode du naturel

C’est la première voie qui s’offre à vous. Aussi simple, elle renvoie à une déclaration comme dans la période définie (9 ans), donc le régime naturel. Autrement dit, vous déduisez vos dépenses réelles comme vous en avez l’habitude. Mais alors, vous perdez tous les avantages du régime, le délai étant passé. Ainsi, plus d’amortissement à bénéficier.

Par ailleurs, rappelons que la déclaration se fait sur la fiche 2044 et non la 2044 spéciale. Il est important d’y veiller.

  • La déclaration sous le régime micro-foncier

Le régime micro-foncier ou forfaitaire est un mode d’imposition simplifié. Il permet de déclarer ses revenus fonciers sur le régime d’un impôt classique et donc sur le formulaire n° 2042. Mais alors, vous devez insérer les données dans le cadre 4 intitulé « Revenus fonciers » (case 4BE). Ce faisant, vous bénéficiez d’un abattement forfaitaire de 30 % qui correspond aux charges relatives au bien loué. La partie restante sera ajoutée aux autres revenus.

Rassurez-vous, cette méthode est plus pratique et efficace. De plus, les formalités ne sont pas nombreuses ainsi que les documents à remplir. Toujours est-il que le revenu à déclarer ne doit excéder 15. 000 €.

Quelques conseils

Vous savez désormais comment déclarer vos revenus fonciers de Robien recentré lorsque vous dépassez 9 ans. Pour faire un choix judicieux, le mieux serait de procéder par comparaison afin de déterminer la méthode la plus intéressante et avantageuse. Dès lors, deux situations peuvent se présenter :

  • les charges déductibles au réel sont supérieures aux avantages du régime micro-foncier
  • l’abattement du régime forfaitaire vous bénéficie beaucoup.

Dans tous les cas, vous pouvez pencher du côté plus avantageux pour vous. Ce qui est sûr, c’est que vous ne pouvez plus bénéficier des avantages liés au régime de Robien recentré lorsque vous dépassez le délai de 9 ans.

Voilà ! Vous en savez un peu plus sur le Robien recentré et comment en faire la déclaration après 9 ans. N’hésitez pas à prendre plus d’informations sur le sujet si vous le souhaitez.